Le cas Ayxsilié Manga : Comme un ÂPRe accent de falsification politique

Ce n’est certainement pas sous le régime âpre du Président Macky Sall que nous pourrons enrichir l’histoire de l’évolution politique de la femme sénégalaise. Car le débat est mal engagé et les actes posés nous tirent vers le bas. Au moins, en tout cas pas en ce qui concerne la Femme Casamançaise.

Ceci dit, ne minimisons pas le rôle de la Femme et Mère Ajamaat qui n’a jamais subi l’histoire!

Elle est consciente d’être la bâtisseuse d’une société résiliente et durable et ne peut être cataloguée par le féminisme agité. Féminisme qui permet d’accéder aux hautes sphères de la gestion en usant de perfides manipulations langagières et une fois là-haut, on étale une certaine platitude qui témoigne d’une incompétence jamais égalée quand il s’agit de défendre ses congénères. N’est-ce pas que la Nouvelle Héloïse saura toujours transformer son pouvoir fictif en solide instrument de concurrence vitale ?

(Version revue – en attendant)

Lire version primaire ici

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Senegambiana. Ajoutez ce permalien à vos favoris.