100 jours sous le régime Macky Sall… You fait déjà le buzz

Comme nous le disions dans le dernier post, le vrai problème du Président Macky Sall, ce n’est pas tant Youssou Ndour et le Ministère de la Culture… Il est ailleurs, I bet Ya !

Profitant de la critique sur sa nomination, le Ministre Youssou Ndour s’est lancé dans une approche de charme assez convaincante: l’écoute des anciens dans les différents ministères sous l’ère socialiste et qu’il a désormais en charge. Il se retrouve ainsi sous l’habit d’un chercheur à la quête de l’information nécessaire avant d’apporter la démonstration de sa vision des choses.

En réalité, même si l’on sait que le ministre est au service du président de la République, il reste que le domaine de la culture est un champ assez subversif et stratégique.

C’est dire que le ministre Youssou Ndour a les mains plus libres que n’importe quel autre ministre d’une coalition qui aurait soutenu Macky Sall au second tour. A lui donc de nous étonner…

La seconde personne la plus médiatisée dans cette courte période qui a suivi la commémoration de l’indépendance du Sénégal est le Président de la République. Mais comme son premier ministre, nous avons plus l’impression qu’ils ont été rattrapés par la réalité du terrain politique.

Pour le président, il est évident que la presse a voulu faire cas de ses engagements politiques dont certains risquent de ne pas être honorés pour l’unique et simple raison qu’une fois président les choses deviennent plus difficiles au point que l’on soit obligé de faire sienne le principe selon lequel « la promesse électorale n’engage que celui qui y croit ».

Sans aller jusqu’à dire que la frustration anti-wade n’a pas baissé et qu’elle risque de transmuter tout simplement sous le président Macky Sall; il nous semble néanmoins que les bons papiers sur les nouveaux venus vont se raréfier afin de s’intéresser de plus prêt à l’équipe dans son ensemble. Comment nomme-t-on déjà les ministres, Y a-t-il enquête préalable ?

Contrairement au Ministre Youssou Ndour qui peut devenir au contraire le plus solide fondement de ce gouvernement, le Talon d’Achille du Président Macky Sall est bel et bien son premier ministre.

Celui-là qui s’était empressé de publier une lettre à lui adressé par son feu père pour nous parler d’éthique se verra tôt ou tard rattrapé par le dossier de la justice. Il est assez étonnant de voir que monsieur Macky Sall choisisse hasardément un tel premier ministre alors que le Sénégal regorge de compétences qui n’ont forcément pas besoin d’une lettre de leurs parents pour justifier de leur bonnes meurs.

Au bout du compte, nous croyons que monsieur Mbaye n’était même pas apte à devenir secrétaire de la présidence à plus forte raison Premier Ministre. C’est une faute politique qui aura des conséquences tôt ou tard !

Après ce long week-end pascal, il nous paraît que le Ministre Youssou Ndour est celui qui est ressuscité des morts – image symbolique – dans cette première équipe sous Macky Sall qui vient de faire ses 7 premiers jours !

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.