Le maintien avec Wade ou la succession avec Macky ?

Wade ou Macky…?
En tous les cas, les résultats tardent, mais les Sénégalais restent sereins au nom du respect des institutions que certains avaient voulu critiquer.

Le respect des institutions, nous n’avons jamais cessé de le dire, est la seule garantie de la démocratie. Aussi sommes heureux de voir que les Sénégalais ne sont pas tombés dans le piège de la propagande politique comme cela se fait souvent ailleurs en Afrique.

Selon les tendances, un second tour se profile entre le Président Abdoulaye contre son ex-Premier ministre, ex-Directeur de Campagne, ex-Président de l’Assemblée Nationale; enfin avec un homme qui a le profil rêvé pour le succéder. Car Monsieur Macky Sall pour le nommer, a occupé les postes clefs de l’Etat du Sénégal avant de devenir opposant au… Me Abdoulaye Wade.

Pour la précision, que nous évoquions ici ou là notre préférence pour une victoire dès le premier tour pouvant conduire à la réalisation d’un gouvernement d’Union Nationale, n’est en rien une prise de partie pour Wade et contre Macky.

Bien au contraire, ce qui pourrait arriver dès la proclamation des résultats, c’est-à-dire un second tour avec Macky Sall était pour nous prévisible. Nous avions entrevu la réussite de l’opposition parricidaire et l’échec de celle que nous appelions légitime.

En outre, nous n’avions rien contre Macky Sall opposant de Wade (pour vous rassurer chers amis), là où le Macky Sall successeur ne nous a pas encore totalement rassuré.
Mais les commentaires ici n’étant pas lu par ceux qui s’intéressent aux opinions politiques sénégalaises. Nous soupçonnons que ce soit plutôt un lectorat qui veut comprendre ce que nous mettons dans les notions de souveraineté des peuples et de respect des institutions. C’est dire qu’un petit commentaire qui parle de notre souhait pour qu’il y ait le seul premier tour n’a aucune espèce d’importance.

Mais qui ne le souhaiterait pas s’il craint qu’un deuxième tour se résume à un campagne politique entre les frustrés contre les avantagés du même parti au pouvoir? Quel intérêt politique et idéologique nous apporte ce combat qui se résume à une question de succession au sein d’un même parti?

Que Wade perde et que Macky gagne, on ne parlera pas d’alternance, mais bien d’une succession. Voilà où nous en sommes quand nous parlions de souhait d’une victoire dès le premier tour et la potentialité d’un gouvernement d’union nationale. Mais bon, faisons avec le deuxième pour ne pas frustrer car nous avions jusque là préférer la réserve et la critique constructive.

Et d’ailleurs, comment pourrions-nous être contre monsieur Sall quand nous avions nous même prédit une bonne réussite au candidat de l’opposition. En effet, Macky Sall a été le premier homme politique à avoir acheté HAC – mano a mano – et je lui avais alors souhaité que HAC lui porte bonheur au nom des ancêtres de notre chère région la Casamance!

Bref, attendons toujours et surtout respectons les institutions au nom de la démocratie.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.