Le Sénégal n’a pas besoin d’un second tour, que Me Wade passe et qu’on en finisse !

Le peuple Sénégalais en a marre de son opposition.
Et de la manière dont les électeurs se sont exprimés, il n’est nullement besoin d’un second tour car l’opposition est sortie grande perdante... Mais vraiment perdante et au profit de l’opposition parricidaire.

Figurez-vous que désormais, elle souhaiterait que monsieur Macky Sall – pour la petite anecdote, c’est le premier homme politique entré en campagne pour la présidentielle à avoir acheté Histoire authentique de la Casamance (nous lui avions souhaité bonne chance – soit au second tour.

M’enfin, soyons conséquent un tout petit peu. Au moins nous savions que cette potentialité d’un second tour était là. Mais nous ne la souhaitons pas, car elle ne servirait à rien sinon à multiplier les tensions….

D’ailleurs est-il besoin de rappeler que Monsieur Sall est le ministre et Premier Ministre de monsieur Wade qui a le plus duré dans les institutions du régime de l’alternance car il avait fini Président de l’Assemblée Nationale.

Juger le régime de Wade, c’est jugé celui de son ex-Premier Ministre Macky Sall. On ne voit pas pourquoi l’opposition devrait le soutenir contre Wade quand on sait qu’il a été son directeur de campagne lors des élections 2007 qui ont été considérées comme fraudées par la même opposition qui souhaite un second tour aujourd’hui.

Comme disait d’ailleurs en substance monsieur Macky Sall, le second tour n’est pas le baromètre de la démocratie. En d’autres termes, on n’a pas besoin de second tour pour dire que des élections sont démocratiques….

Eh bien monsieur Sall, ces élections ont été démocratiques et Wade peut bel et bien passé au premier tour.
Mais quoi qu’il en soit, monsieur Sall mérite largement sa victoire de deuxième homme, parce que lui au moins il a fait une campagne électorale contre son mentor Abdoulaye Wade.

Néanmoins et en toute responsabilité, j’ai l’extrême conviction que le Sénégal n’a pas besoin d’un second tour et qu’il faut aller au travail avec la formation d’un gouvernement d’union nationale avec le retour de Macky Sall dans ce dit gouvernement.

Vivement l’alternance générationnelle, c’est-elle qui m’anime désormais en attendant de voir ce que les futurs régimes Sénégalais vont y mettre….

p.s: Attendons les résultats et surtout, il ne faut pas se tromper; la presse sénégalaise ne donne que les tendances dans les grandes villes, elle n’est pas dans le monde rural….

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations, Senegambiana, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.