Libye : Des millions de libyens morts et parfois sans « jobs arabes »…

La Libye à mes condoléances pour ses morts sans jobs, ni gadgets informatiques !

Ce qui se passe en Libye change négativement la vie de millions de Libyens, d’Africains, mais aussi d’Européens dont les enfants ont été amenés au nom d’une certaine idéologie hypocrite, à faire la guerre en Afrique du Nord contre des dictateurs supposés.

Nul besoin de dire ici que ceux qui considèrent aujourd’hui Kadhafi comme un tyran sont ceux-là même qui étaient sur le point de lui vendre de l’armement militaire. Mais passons…

Ce qui nous anime aujourd’hui, ce sont les nombreuses pertes humaines en Libye. C’est bien triste de constater qu’au nom de la démocratie, il se commet des actes innommables en Libye.
Oui, comme on le dit très souvent quand on perd un être « cher », l’humanité est en train de perdre UN GRAND PEUPLE libyen qui a vécu jusque là sous les fastes d’un système certes perfectible, mais largement enviable ailleurs pour avoir réussi à donner à tous les libyens un niveau de vie social très moderne.

Comme partout dans le monde dit développé, les Libyens pouvaient eux aussi s’amuser avec des gadgets comme les iphone et autres ipad dont on ne connaît pas trop l’utilité si ce n’est qu’exploiter l’avarice de l’humain qui bien que sachant qu’il pouvait se suffire d’un appareil pour dialoguer à longue distance aimerait avoir un miroir, un appareil photo, une cuisinière, un train dans le même petit ustensile qu’il peut mettre dans sa poche.

Nul besoin de cracher dans la soupe.
Car depuis que Nokia a révolutionné le monde de la téléphonie avec ses smartphones et que Bill Gates est devenu le grand pionnier de l’informatique; on ne cesse de voir l’entreprise de la technologie moderne évoluer non pas dans le sens d’apporter de l’amélioration de la condition humaine, mais plutôt celui du profit et de la renommée vaniteuse.

En effet, on ne sait pas trop ce que la technologie téléphonique apporte dans le mieux être de l’homme.
Ces gadgets sont devenus des mouchards où les descendants des « Arabes » sont devenus les meilleurs parce qu’ils s’y investissent beaucoup avec leurs pétro-dollars et permettent ainsi à « l’impérialisme-capitaliste » où ils se meuvent dans la périphérie, de pouvoir espionner l’ennemi-consommateur à longueur de journée et sans respect de sa vie privée.

A travers les leurres sous les appellations bidons de types Série 1, 2, 3, 4 et autres sigles, il ne s’agit en réalité que d’une simple amélioration de la manière dont notre vie est exploitée sous une tactique de voyeurisme technologique à la gloire des pixels.

Tout cela dans le seul intérêt de faire des profits sur le dos de notre incrédulité. Dès lors, c’est un évènement mondial quand un nouveau fureteur est mis sur le marché ou/et quand disparaît un employé de cette machine qui broie tout, le monde entier lui « rang » hommage comme pas possible.

Ce n’est donc pas étonnant qu’alors que meurent des millions de gens ailleurs et plus particulièrement en Afrique, l’actualité qui intéresse plus les financiers et leurs cobayes consommateurs que nous sommes, est celle des marchés et des lobbyistes capitalistes. Ces gens là qui n’hésitent pourtant pas à voler la vie des autres au nom du profit.

Le monde globalisé appartient à ceux qui sont prêts à tuer pour créer des ‘jobs’ qui nous exploitent, jouent sur notre naïveté et notre goût pour les gadgets de luxe hors de prix; à ceux qui ont besoin du sang de millions d’innocents qui souffrent passivement des guerres supposées humanistes pour la domination des marchés du coltan, du pétrole… comme en Libye aujourd’hui.

Nonobstant cette victoire vaniteuse du luxe, aux morts de la Libye et de Syrte, ville natale de Kadhafi, nous autres humbles vivants présentons nos condoléances car nous savons qu’on y meurt dans des conditions atroces et d’une mort non naturelle parce que subite et sous les bombes de l’OTAN/CNT.

Cette destinée qui était promise à la Syrie et aux syriens n’aurait pas été le veto russo-chinois et l’abstention des BRICS, nous rappelle brusquement que ce pays la Syrie est plein de « Jobs » qui risquaient de subir les mêmes conséquences que la Libye qui était restée souveraine jusque là. Nous laisserons certainement à d’autres le droit de se plaindre du fait que les « Arabes » une fois qu’ils sont happés par le monde des « Jobs » s’acculturent totalement au point de ruser avec leurs cultures d’origines.

Y’aurait-il un pays arabe pour s’opposer une énième guerre occidentale contre un autre pays arabe? L’arabe-complexé cela existe aussi malgré le pharisaïsme affiché par nos sultans enturbannés, ce qui explique certainement qu’il existe de multitudes de « Jobs arabes » qui sont prêts à aller faire la guerre à la Libye comme à la Syrie.
D’ailleurs pourquoi ne nous dit-on pas que les « Jobs » sont durement implantés dans le monde arabe et qu’ils y ont pris racines comme la Baraka auraient des racines africaines et kényanes ?

Je n’ai pas la réponse, mais je m’en tiens à dire que Dieu nous regarde et si vous croyez qu’il existe et que c’est lui qui autorise qu’on chasse des dictateurs supposés par les armes pour imposer des démocrates sur le corps de milliers de morts, cela n’engage que vous qui faites la différence entre les morts!

p.s: Excusez-nous pour le jeu de mot avec « Jobs », qu’il repose en paix l’arabo-américain syrien dont on nous cache les origines. C’est parce que nous croyons que tous les peuples ont le droit d’avoir une fierté culturelle que nous avons tenu à dire subtilement que Monsieur Jandali, alias Steve Jobs est un arabe d’origine syrienne et de nationalité américaine. Tout le bruit autour de sa mort ne nous empêche pas de penser à d’autres arabes qui meurent sous les bombes du capitalisme qu’il a servi jusque là!
Lire: Steve Jobs: An ‘Arab American’?
Novembre 2005

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Libye : Des millions de libyens morts et parfois sans « jobs arabes »…

  1. Ping : Steve Jobs l’arabe-américain dont la « racaille  des banlieues pourrait s’inspirer | «akan cHb

Les commentaires sont fermés.