Moralité pour la Libye

Ce point de vue n’a pas vocation de défendre un dictateur, en l’occurrence Kadhafi, mais de mettre en avant quelques dysfonctionnements dans notre moralité occidentale. 300 morts en Syrie, le même nombre qui a décidé de l’intervention armée de l’ONU en Libye. Qu’attend l’ONU pour faire une résolution d’intervention militaire d’aides aux populations civiles en Syrie ? Le Président est-il un ami que l’on doit ménager ?

Pour la Libye, la résolution de l’ONU était de prendre la maitrise du ciel, la « no fly zone« , zone d’exclusion aérienne, est donc adoptée. Cela ouvre la porte à des attaques pour neutraliser les avions, radars et autres matériels militaires libyens afin d’empêcher les bombardements du dictateur en neutralisant ses armes lourdes contre les civils. Mais est-ce qu’un civil qui prend les armes reste un civil ? France, Angleterre et USA se sont engouffrés dans cette résolution de l’ONU pour en faire un prétexte d’intervention et les soi-disant objectifs militaires sont devenus l’exécution du chef de la Libye (bombardements de son bureau). Les nazis de la dernière guerre ont bénéficié eux d’un tribunal et d’un jugement ! Pendant ce temps, faisant fi des résolutions de l’ONU, Israël bombarde gentiment la Palestine depuis plus de 50 ans sans soulever la moindre intervention extérieure.

Parlons chiffres : Kadhafi a été mis en cause, dans sa folie meurtrière, pour la mort de plusieurs centaines de Libyens. Pour le punir, notre intervention en est à plus de 30 000 morts des deux bords, ce qui est un triste calcul pour faire de l’humanitaire. Parlons morale. On sait ce qu’on pense de Kadhafi et de sa manière brutale de gouverner son pays. On sait que le responsable du CNT faisait parti de son gouvernement quelques jours avant la résolution de l’ONU (Il a été ministre de la Justice jusqu’en février 2011 et a fait torturer les infirmières bulgares). On sait que les rebelles sont des partisans de l’ancien roi (qui ne valait pas mieux) et sont soutenus par les islamistes (raisons pour laquelle les USA ne voulait pas leur fournir des armes). Mais que penser de ces avions hors de portée qui bombardent sans être inquiétés et de ces drones dont les pilotes sont bien au chaud aux USA et jouent à la war game ? Et comble de cynisme, d’après les médias, ils se plaignent que les cibles bougent. Puis, que penser des munitions à l’uranium appauvri qui laisseront des traces pendant des années ?

Philosophiquement et humanitairement, nous ne valons pas mieux que Kadhafi car la guerre, c’est d’abord tuer, avec l’escalade de l’horreur qui va avec. On parle beaucoup des morts rebelles et pas un mot sur les morts loyalistes (qui sont surement plus nombreux vu la cadence des bombardements). C’est ça la guerre propre qu’on nous sert le soir aux infos. Ne pas intervenir (faire la guerre) est de la lâcheté disent certains mais à quoi sert d’avoir un cerveau supérieur aux animaux si c’est pour se battre comme eux. Et encore, les animaux le font sans penser. En France, pas de manif contre la guerre, unanimité des politiques et des syndicats dans cette intervention colonialiste (c’est pourtant bien son nom) qui est une nouvelle forme de domination. Il y a beaucoup d’autres arguments pour s’indigner. Je laisse au lecteur le soin de se faire une opinion sans passer par le JT. Ce JT qui nous montre des images ravagées d’un pays moderne qui semble riche, en dehors du tourisme, contrastant avec ses voisins tunisiens et égyptiens (belles routes, beaux bâtiments publics et beaux quartiers).

Pour terminer, la France, comme les pays engagés, a dans sa Constitution l’abolition de la peine de mort quelle que soit l’atrocité du crime. Mais apparemment, la loi française ne s’applique pas à l’étranger !

http://www.altermonde-sans-frontiere.com

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.