Renaissance de la démocratie tribale

Et l’histoire se répète…

En effet, quand Kadhafi partira, car il partira un jour, la Libye restera divisée !

Elle l’est d’ailleurs et plus que jamais…

Demain, ce qui commença aujourd’hui en donnant les moyens techniques militaires à des tribus libyennes pour aller faire la guerre contre Kadhafi,

Demain disions-nous, la division des tribus et les guerres tribales deviendront la règle dans une Libye déchirée par le pharisaïsme démocratique …

Les tribus montées contre la Libye aujourd’hui cataloguées de pro-démocrates deviendront des mouvements anarchistes tribaux qui se seraient soulevés contre Kadhafi.                            Rien de neuf, c’est ainsi comme toujours qu’avaient été bâtis les stéréotypes sur l’Afrique.

Aujourd’hui au nom de la démocratie, au nom de la civilisation occidentale supérieure,   ceux qui entravent les institutions libyennes que Kadhafi a réussies à consolider jusque là, participent à nourrir les poncifs de demain en semant la terreur contre leurs propres peuples.

L’histoire enseignée jusque là, celle de la barbarie et des razzias arabes contre les peuples noirs, celles des souverains tribaux africains qui se soulèvent contre leurs peuples, se réécrit sous de nouvelles perspectives, mais les vieilles problématiques construites par l’occident restent les mêmes….

De la Côte d’Ivoire à la Libye, l’impérialisme anime idéologiquement des pseudos tribus africaines les unes contres les autres…et ensuite on vient jouer les démocrates au bout du fusil et de la surenchère tribale !

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.