Pillage de Dobet Gnahoré (illustrée)

Le problème des Africains, c’est mon avis, c’est que ceux qui sont prêts à se révolter avec ténacité contre leur condition sont moins nombreux.

En effet, nous parlons bien de dignité…

La majorité des Africains préfère vivre longtemps et dans la bassesse…

Là où une petite minorité trouve que mourir dignement est la récompense suprême.

Ces derniers trouvent dans la musique un accès facile à la mort, là où les premiers découvrent un moyen facile de jouir de leurs lâchetés.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.