A Malabo Ouattara rencontre les Rebelles Libyens

Peut-on défendre Alassane Ouattara et ne pas défendre le Conseil National de Transition de la rébellion libyenne?
Maintenant qu’Alassane Ouattara est bien sécurisé par une armée française qui détient la supériorité militaire technique prête à commettre les actes les plus barbares contre la petite humanité de l’espèce africaine, ses rebelles iront où à votre avis pour participer à de rémunératrices actions au dépens des Africains?

Demain encore, on viendra dire que les Africains sont les plus sauvages. Comme jadis, on trouvait toujours des intermédiaires, mercenaires, et autres tirailleurs sénégalais… à qui l’on faisait porter le chapeau de l’exemplarité de l’inhumanité de l’Africain.

L’histoire se répète, quand on découvre que les anciens collaborateurs de Wade devenus ses opposants à l’exemple de celui qui a obtenu le plus long CDD de premier ministre, ce n’est donc pas n’importe, qui a révélé que des « mercenaires ivoiriens » sont au Sénégal à la solde d’Abdoulaye Wade.

Avant de revenir sur cette supposée « rumeur » venant d’un ancien premier ministre de Wade, nous aimerions dire malgré les démentis rassurants, que cela n’étonne personne que le conflit Ivoirien sera transposé au Sénégal.

D’ailleurs, un éminent intellectuel Sénégalais avait pourtant tiré la sonnette d’alarme. Là où des « Mercenaires en cravates » sans se demander qu’est-ce que Alassane Ouattara allait faire de ses plus de 27 000 combattants armés par les impérialistes avaient demandé à Gbagbo de partir en l’habillant de l’habit de potentiel anti-démocrate.

Les mêmes personnes certainement grouillent d’envie de demander à Kadhafi de laisser la place aux rebelles libyens. Mais ils sont souvent aveugles dans leurs raisonnements. Ils aiment à faire croire qu’Alassane Ouattara et le fameux CNT ne soient pas des produits finis de l’occident qu’on viendrait vendre aux Africains. Ils refusent de croire qu’Alassane Ouattara puisse soutenir le CNT des rebelles libyens.

Pour ne pas jouer à leur jeu, nous disons que c’est du pharisaïsme et qu’en réalité ils savent bien qu’Ado le drame ivoirien est à 100% CNT de la rébellion libyenne et qu’il a défendu (comme Blaise Compaoré) auprès de l’Unité Africaine la position pour le départ de Kadhaffi en l’absence de Wade.

En espérant que d’aucuns se sentiront moins embrouillés en visionnant cette vidéo de la Télévision des Rebelles au pouvoir en Côte d’Ivoire (TCI).

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Afrique / Monde, Cultures & civilisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.