Védélisation médiatique : Des femmes d’Abobo à la carcasse de Ben Laden

Chers lecteurs, vous vous rappelez que pour démontrer la ‘barbarie’ supposée de l’armée loyaliste sous Laurent Gbagbo « le boulanger » face aux rebelles « d’Ado le drame ivoirien », les médias occidentaux nous ont fait voir et revoir le fumeux ‘massacre des femmes d’Abobo’.

Alors, si vous avez suivi l’actualité aujourd’hui, vous devez constater que c’est le même simplisme propagandiste que cette même presse nous reprend aujourd’hui pour nous parler de la mort de Ben Laden. Les images du visage d’un Ben Laden mort, tandis que certains médias vont jusqu’à nous dire qu’il a été jeté en mer en oubliant qu’un traitement fidèle aux normes religieuses lui serait réservé selon l’administration Obama.

Mais sachez une chose, derrière cette profusion d’informations confuses et douteuses, ce n’est pas la vérité sur sa mort qui les intéresse. En effet, nous sommes ici devant un autre cas de la lutte entre prétendants aux élections présidentielles américaines.

Trois présidents ont cherché à tuer Ben Laden (Clinton, Bush, Obama). Derrière donc ces informations virales qui mettent en doute la véracité de l’annonce de Barack Obama le grand vainqueur, se cache une tactique politicienne. C’est-à-dire mettre en doute l’acquis politique de l’actuel président des États-Unis qui se voit tout à coup monter dans les sondages comme possible successeur à sa propre candidature.

Exhiber cette image qui a circulé depuis des lustres sur internet dans tous les médias occidentaux qui savaient qu’elle était fausse relève d’un malhonnête procédé. Car, ceux qui s’opposent à sa réélection ont favorisé la divulgation de ce mensonge et font exprès de se réveiller d’un long cauchemar en découvrant comme par hasard que cette image est un vieux montage connu sur le net depuis 2009 déjà.

Or, le mal est déjà fait, le doute s’est installé. Désormais, les médias ne parleront plus de Ben Laden que pour évoquer si c’est réellement vrai qu’il a été tué. Le cynisme allant plus loin, les mêmes médias qui divulguaient les fausses images du supposé Ben Laden mort, nous apprennent qu’il a été jeté en mer…

D’où tirent-ils leurs informations ?

Question valable quand il a fallu préparer dans les esprits des occidentaux le coup d’Etat du 11 avril 2011 en Côte d’Ivoire. D’où provenaient par exemple les informations relatives aux femmes mortes d’Abobo ? Qui s’est demandé si elles étaient une pure machination pour incriminer le président Gbabo ?

Dès lors qu’il s’agissait de se débarrasser du président Gbagbo, les ennemis politiques de la Côte d’Ivoire n’on reculé devant rien pour montrer dans les télévisions une vidéo montée de toute pièce sans se soucier de son authenticité. Pour une fois, une image venant d’Afrique et faite par les africains pour montrer la barbarie supposée d’un autre africain acquiert du sens dans les médias européens.

Africains, si nous voulons réellement prendre notre liberté, cela passe nécessairement par notre comportement face aux médias occidentaux. Il faut en finir avec la dépendance médiatique, nous dépendons beaucoup de ces officines douteuses telles que RFI, France 24, AFP… qui avaient donné une caricature de Laurent Gbagbo et soutenu le coup d’Etat du 11 avril 2011.

Il n’y a pas un seul conflit en Afrique où ces médias n’ont pas constitué un obstacle au dialogue en jetant de l’huile sur le feu, le massacre entre africains étant le scénario de film d’horreurs dont ils sont devenus les spécialistes.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.