Ces FDS qui acceptent la mort mais pas le déshonneur acclamés !

Le 1er avril 2011 dernier, les FDS sont félicités par les Abidjnais.
Comme jadis, nos ancêtres acceptaient de mourir dignement face au pouvoir colonial armé de fusils; alors qu’eux ne pouvaient compter que sur leur courage.

Aujourd’hui les FDS nous donnent la preuve qu’à armes égales nos ancêtres auraient mis en déroute le pouvoir colonial.

Nous sommes d’ailleurs convaincus, que si l’armée des envahisseurs continue à semer la pagaille, elle recevra une leçon indochinoise en Côte d’Ivoire…

Nous acceptons de mourir mes frères mais pas d’être déshonorés éternellement…

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.