Néo-colonialisme: Mais qu’attend l’UA pour défendre Khadafi ?

L’emblème de l’Unité Africaine comporte de petits anneaux rouges entrecroisés au bas de celui-ci qui représentent « la solidarité africaine et le sang versé pour la libération de l’Afrique ».

Or, s’il y a un seul État en Afrique qu’on devrait reconnaître dans cette description, c’est bien la Libye du Colonel Khadafi que ce soit pour l’indépendance de cette ancienne colonie italienne ou pour venir en aide à l’Afrique du Sud de Nelson Mandéla.

Mais, incapables de nous dire quels types de régimes nous avons en Afrique du nord plus particulièrement, les puissances occidentales pressées d’imposer l’éternelle « Panacée démocraciste en Afrique » (post à venir) fouillent dans les décombres de leur propre histoire où ils trouvent des concepts tièdes de type « printemps arabe » pour lequel ils se donnent l’arbitraire autorisation d’aller sauver.

C’est ainsi que Khadafi qui avait été accueilli dans les principales capitales occidentales il n’y a pas si longtemps, apparaît aujourd’hui encore comme un dictateur. La notion de guide libyen ou de roi des rois et sultans africains échappant à leur compression d’une Afrique qui peut bien se passer du modèle de démocrasserie occidentale est sujette à lazzi.

Khadafi est-il réellement un dictateur aux yeux de ses pairs de l’Unité Africaine (UA) et des peuples africains qu’ils dirigent et chez qui l’on ne cesse par ailleurs de commettre d’incessants crimes de souveraineté ?

Pour la dignité de l’Afrique, l’UA ne devrait-elle pas pour une fois se lever et dire non au néo-colonialisme quand on sait que de la Côte d’Ivoire à la Libye ce sont les mêmes puissances ‘colonisatrices’ qui écrivent les résolutions contre l’Afrique et les Africains?

En quoi une intervention militaire contre la Libye participerait-elle à sauver des vies, quand on arme, instrumentalise des Libyens pour tuer une grande majorité d’autres Libyens sous prétexte de révolution et autres printemps arabes dont les germes sont génétiquement modifiées et se propagent sans contrôle en Afrique ?

A-t-on oublié que la Libye a la même frontière avec 6 pays africains et que la guerre imposée par l’occident aura des conséquences énormes en Afrique subsaharienne ?

Bien sûr, on pourra toujours compter sur des inconséquents de la trempe d’Abdou Diouf pour venir expliquer aux africains que Khadafi est un dictateur, ces roitelets toujours aptes à apporter leur concours pour la destruction de l’Afrique

Et les élites mercenaires de l’UA feront semblant de n’avoir rien vu venir aussi longtemps qu’ils y tireront leurs petits intérêts d’intermédiaires négriers du 21e siècle.

Soyez maudits pseudo-présidents africains si vous laissez le projet de l’UA dans la périphérie du projet d’avenir du continent. C’est le moindre mal dont on a les moyens de vous souhaiter. Alors que vous, vous collaborez avec la nouvelle espèce de négriers qui tuent et pillent l’Afrique.

Car ceux qui comptent aujourd’hui sur Sarkozy, Bernard Henry Lévy et autres David Cameron… ont été les premiers à stigmatiser les Africains en parlant de « Mercenaires Africains » comme si la Libye était un pays peuplé d’Arabes uniquement.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.